et trouvées dans le livre "J'arrête de râler sur mes enfants (et mon conjoint)..

 

1 S'adresser directement à la personne:

Râler ne fait pas avancer les choses, et cela fait encore moins avancer les choses quand nous râlons sur quelqu'un qui n'est même pas dans la même pièce. (...) Nous ancrons de la négativité sans aucune chance de créer le moindre changement.

 

2 Décrire la situation sans exagérer ni accuser.

Évitons d'éxagerer et d'accuser l'autre, en transformant ce qu'il a fait en véritable drame.(...) "Cela fait 5 ans que je te demande de ranger ton manteau" :)

 

3 Parler en mode "je".

"Tu ne fais pas attention à tes affaires" = "Je suis agacée de voir des crayons mâchouillés et des stylos sans capuchons dans une trousse toute gribouillée!"

"Tu ne fais jamais les courses" = "J'es ai marre de faire les courses" etc....

 

4 Exprimer le besoin qui n'est pas satisfait.

"J'ai besoin de ne pas être la femme de ménage"

"je n'en peux plus de ce bazar"

"J'ai besoin de me sentir soutenu"   etc.....

 

5 Apprendre à faire une demande claire.

 En commençant par exemple par : la prochaine fois, est ce qu'il sera possible de..... C'est en faisant une demande claire que nous plantons la graine du progrès et du changement.

Par exemple, demander à l'autre de nous "respecter" n'est pas suffisamment explicite. (...) Il s'agit de de définir l'action concrète que l'autre peut faire pour satisfaire notre besoin.

 

6 Vérifier que la personne accepte, ou trouver un accord.

(...) Nos demandes ne sont pas des ordres et si nous nous surprenons à les transformer en ordre, alors il est important de changer notre perspective car les ordres risquent de provoquer de la rébellion (qui aime recevoir des ordres?) (...) si elle n'accepte pas alors vous pouvez essayer de comprendre son point de vue(qui est finalement aussi valide que le votre) et chercher un accord avec elle.